Home Recherche clinique Possibilité de dépister le cancer : les recherches avancent à grands pas...

Possibilité de dépister le cancer : les recherches avancent à grands pas !

55
0
SHARE

Un cancer est une maladie où les cellules se multiplient rapidement et en abondance au sein d’un tissu normal de l’organisme (tumeurs), de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Pour combattre le cancer, le dépistage doit être le plus précoce possible.

Le cancer est une maladie redoutée, souvent perçue comme la pire des maladies. Le nombre de personnes atteintes de cancer est en augmentation constante car l’espérance de vie augmente.

L’équipe de chercheurs de l’Université John Hopkins à Baltimore (Maryland) aux Etats-Unis font de très nombreuses recherches contre le cancer. Aujourd’hui cette équipe a fait un grand pas en avant vers l’un des objectifs les plus importants de la recherche sur le cancer : un test sanguin capable de détecter les tumeurs le plus tôt possible (par mutation génétique).

Cette façon de dépister le cancer améliorerait donc les chances de guérison.

A savoir, les chiffres importants sur le cancer :

Dans le monde, le cancer est la deuxième cause de décès derrière les accidents vasculaires cérébraux et près d’un décès sur 6 est dû au cancer.

En 2017, le nombre de nouveaux cas de cancers en France métropolitaine a touché 400 000 personnes. Un pourcentage un peu plus élevé chez les hommes 53.5% contre 46.5% chez les femmes.

Le nombre de décès suite à un cancer a été estimé à 150 000 en 2017. Chez les hommes 84 000 personnes sont décédées et 66 000 personnes chez les femmes.

Quelles sont les dernières avancées de la recherche aujourd’hui ?

Le travail remarquable de l’équipe de l’Université John Hopkins nous permet de croire dans un futur proche de pouvoir détecter le cancer précocement suite à un test sanguin. En examinant l’ADN et les protéines du cancer qui se trouvent dans le sang on pourrait détecter les tumeurs.

L’étude américaine, qui a été publiée le 18 janvier 2018, a porté sur plus d’un millier de patients dont la tumeur ne s’était pas encore propagée. Un test sanguin a été fait sur ces personnes et 70% des cas a permis de détecter le cancer de façon précoce sur les 8 cancers les plus fréquents (poumon, sein, rectum, ovaire, foie, estomac, pancréas et œsophage).

D’un point de vue financier, il est dit que le coût de cette analyse de sang équivaut aux prix d’une coloscopie (400 euros) ce qui n’est pas excessif compte tenu du prix total des examens à l’heure actuelle pour le dépistage.

A l’issue de ce test concluant, les chercheurs américains devraient vont se pencher sur une nouvelle étude. Celle-ci va porter sur 50 000 femmes dans la tranche 65-75 ans (non atteintes de cancers et sans aucun symptôme) pour déterminer la présence de tumeur cancéreuse ce qui viendra en complément des résultats de la première étude.

En tout état de cause à l’heure actuelle, une simple prise de sang pourrait devenir le seul et unique test universel pour la prévention contre le cancer. Attendons l’aboutissement de leur recherche …

Sources

http://www.sciencemag.org/news/2018/01/liquid-biopsy-promises-early-detection-cancer

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/fr/

http://www.rfi.fr/science/20180119-cancerseek-test-sanguin-cancers-precoces-detecter

Laisser un commentaire