En France, il y a actuellement plus de 650 000 personnes qui souffrent de troubles du spectre autistique. Des chercheurs de l’INSERM viennent de trouver un moyen de traiter ces troubles.

Mais qu’est ce que des troubles du spectre autistique?

Ces troubles sont le synonyme du mot « autisme » qui lui est plus utilisé couramment dans la langue française. Cette maladie ce caractérise par des troubles du développement humain accompagnés par une interaction sociale et une communication anormale avec des comportements restreints et répétitifs. Depuis 1996, en France, l’autisme est considéré comme un handicap.

Le cerveau serait responsable de l’hypersensibilité de l’autisme chez l’ouïe, la vue et le toucher. Celui-ci, chez un enfant autiste aurait davantage de connexions nerveuses que chez un enfant non autiste. C’est pourquoi de simples lumières fluorescentes en magasins peuvent être vécu comme une agression pour quelqu’un souffrant de troubles  du spectre autistique.

 

Une découverte importante?

Effectivement, une molécule pharmacologique corrigerait cette hyperexcitabilité néocorticale et donc les anomalies de l’intégration neuronale qui en résultent. La revue scientifique Nature Neuroscience fait état d’études menées sur des souris qui auraient un franc succès : « un nouvel espoir pour un traitement sur mesure […] des troubles du spectre autistique […] ces traitements pourraient être appliqués à des patients adultes ou adolescents. »

 

Cette molécule apporterait tellement aux personnes atteintes d’autismes et leur entourage. Cette maladie verrait enfin un début de traitement et serait prise en charge.

 

sources :

http://www.rtl.be

http://fr.wikipedia.org

http://www.google.fr

http://www.sciencesetavenir.fr

Laisser un commentaire