En hiver 2018 la France fut frappé d’une épidémie de rougeole. Peut-on craindre une situation identique l’année prochaine ?

Qu’est-ce que la rougeole ?

La rougeole est une maladie virale très contagieuse caractérisée par une éruption cutanée précédée d’un épisode de forte fièvre avec toux, rhinite et conjonctivite. Cette maladie peut être responsable de complications surtout chez les nourrissons, les adolescents et les adultes.
La rougeole se caractérise par une forte fièvre, une toux, une rhinopharyngite, une conjonctivite importante et une éruption cutanée. La rougeole n’est pas bénigne et peut entraîner, à tout âge, de graves complications telles qu’une otite aiguë, une laryngite, une broncho-pneumonie (parfois avec des difficultés respiratoires sévères), une complication neurologique comme l’encéphalite (pouvant engendrer des séquelles irréversibles telles que des troubles mentaux, paralysie, épilepsie, ou directement le décès).
Le virus reste actif et contagieux dans l’air ou sur les surfaces contaminées pendant 2 heures. Les porteurs du virus peuvent le transmettre pendant les 4 jours qui précèdent l’apparition de l’éruption cutanée et les 4 jours qui suivent.

L’épidémie de cet hiver

Une alerte sanitaire à la rougeole a été lancée le 12 février 2018 en France par la Direction Générale de la Santé. On dénombre 470 cas de rougeole depuis le premier Novembre 2017 dont 83 hospitalisations. Les principaux foyers infectieux sont en Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie, en Bretagne ainsi qu’en Provence-Alpes-Côte-D’Azur. Les investigations épidémiologiques ont relevé que la principale cause de la rougeole est la non-vaccination.

La législation Française concernant les vaccins

En France, l’insuffisance de la couverture vaccinale a provoqué le retour de plusieurs maladies contagieuses telles que la tuberculose ou la gale par exemple. Le 25 janvier 2018, le gouvernement Français a rendu obligatoire les 8 vaccins anciennement recommandés pour palier à ce problème, le vaccin contre la rougeole est compris dans cette liste. Une mesure pour se protéger soi-même et les autres des risques de transmission.

Cette épidémie de rougeole montre que la France reste vulnérable vis-à-vis de l’infection, l’ascension rapide du nombre de cas sur les premières semaines de 2018 peut faire craindre une nouvelle épidémie d’ampleur importante, comme cela a été le cas pour plusieurs pays européens en 2017, à cause d’une couverture vaccinale insuffisante, en particulier chez les 15-35 ans et les nourrissons.

Sources :
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs286/fr/
http://www.info-rougeole.fr/rougeole.html
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/rougeole/definition-modes-transmission
https://www.mesvaccins.net/web/news/11967-alerte-a-la-rougeole
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=JORFARTI000036339170&cidTexte=JORFTEXT000036339090&dateTexte=&categorieLien=id&fastPos=2&fastReqId=2022703340&oldAction=rechExpTexteJorf

Laisser un commentaire