Actuellement, le virus Ebola a affecté plus de 7 000 personnes dont presque 3 500 y ont succombé. Le taux de létalité* est donc de 50 %. Si rien n’est fait pour l’enrayer, l’OMS* estime que les pays touchés pourraient enregistrer plus de 10 000 nouveaux cas par semaine d’ici mi-novembre.

Le virus Ebola (également appelé fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie mortelle. La maladie est d’origine animale et notamment dû aux chauves-souris. Il peut afficher un taux de létalité pouvant attendre les 90 %. Cette maladie se caractérise par une montée de fièvre accompagnée de maux de tête, de douleur musculaire et de fatigue. Ces symptômes peuvent se déclarer jusqu’à 21 jours après la contamination. Le virus se transmet par contact direct ou indirect des muqueuses ou d’une peau usée (sang, sueur, salive, glaires, urine, selles, vomi, sperme ou encore les larmes). La maladie est susceptible de muter et pourrait se propager par les airs.

Le virus a été identifié pour la première fois en 1976 en Afrique. L’épidémie actuelle a touché principalement l’Afrique de l’Ouest mais un cas s’est également déclaré en Espagne. Il a touché une infirmière dans un hôpital de Madrid. Elle a été contaminée après avoir été en contact avec un missionnaire espagnol qui a contracté le virus en Afrique. C’est le premier cas d’infection par le virus Ebola en Europe.

A l’heure actuelle, aucun traitement efficace n’a été mis au point. Le seul « traitement » efficace reste la mise en quarantaine. Cela permet de freiner la propagation du virus.

*Létalité : proportion de cas fatals liés à une maladie par rapport au nombre de personnes atteintes par cette maladie

* OMS : Organisation Mondiale de la Santé

Sources :

http://www.who.int/csr/disease/ebola/ebola-6-months/west-africa/fr/

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20141007.OBS1386/psychose-autour-d-ebola-comment-se-transmet-le-virus.html

http://www.sante.gouv.fr/maladie-a-virus-ebola.html

Laisser un commentaire