Accueil Santé publique Le Nutri-score, l’étiquetage anti-malbouffe

Le Nutri-score, l’étiquetage anti-malbouffe

0

Lancé en novembre 2017 par le gouvernement, ce nouvel étiquetage a pour ambition d’améliorer l’information nutritionnelle fournie aux consommateurs. Cependant, six mois après son lancement, l’étiquette peine à décoller et en mai 2018 l’agence Santé publique France lance une campagne de publicité pour faire connaître le Nutri-score, un étiquetage indiquant la valeur nutritionnelle des aliments via une lettre et un code couleur. Explications du nouvel étiquetage anti-malbouffe.

L’information nutritionnelle en un coup d’oeil

Depuis plusieurs années, il est obligatoire pour les industriels de présenter au consommateur le tableau des valeurs nutritionnelles sur l’emballage des produits alimentaires. Mais ce tableau reste difficile à décrypter tant les informations sont nombreuses et les noms des éléments complexes. En effet, comment analyser la valeur énergétique d’un produit, ses quantités d’acides gras saturés, non-saturés, son teneur en sucre, en protéines, en glucides…

Conçu par l’agence nationale de santé publique, Santé Publique France, le Nutri-score, code de cinq couleurs, renseigne sur la qualité nutritionnelle d’un aliment. Cette échelle va du vert foncé (lettre A) au rouge (lettre E). Cet indicateur prend en compte le teneur en nutriments et en aliments considérés comme bon pour la santé ainsi que le teneur en nutriments à limiter. Pour établir le nutritionniste-score, sont considérés comme éléments bons pour la santé: les fibres et les protéines ainsi que la présence de fruits et de légumes. Sont considérés comme éléments à limiter: l’énergie, le sucre, le sel et les acides gras saturés. Le nutri-score concerne tous les aliments transformés mais aussi toutes les boissons non-alcoolisées. Les produits non transformés comme les fruits et légumes frais ou le poisson frais ne sont pas concernés.

Le but d’un tel étiquetage est de favoriser le choix de produits plus sains par les consommateurs et donc de participer à la lutte contre l’augmentation des maladies liées au surpoids et à l’obésité. Toutefois l’application du nutriment-score est facultative et repose uniquement sur le volontariat des entreprises de l’agroalimentaire et des distributeurs?

Un logo au coeur de nombreuses polémiques

Même si le nutri-score a aujourd’hui été adopté par une trentaine d’entreprises de l’agios alimentaire, la petite étiquette a d’abord subi les foudres d’un grand nombre d’entreprises, et cela avant même son lancement. L’ONG Corporate Europe Observatory dénonce d’ailleurs que l’industrie agroalimentaire aurait dépensé un milliard d’euros en lobbying pour faire échouer le projet. Les industriels opposant au nutri-score profitent de la réglementation européenne obligeant ce score à reste facultatif. Pour ces groupes, cette manière de noter les aliments constitue une “stigmatisation” des produits.

A ce jour, plus d’une cinquantaine d’entreprises se sont engagées à mettre le nutri-score sur leurs produits d’ici à 2019. Parmi eux de grands distributeurs comme Leclerc, Auchan, Casino ou Intermarché, mais également de grands groupes industriels de l’agro-alimentaire comme Danone, McCain, Bonduelle ou Fleury Michon. En revanche, Coca-Cola, Mars, Mondelez, Nestlé, PepsiCo et Unilever ont quand-à-eux annoncé être opposé au nutritionniste-score et vouloir adopter un système concurrent qui va, selon l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, contre l’intérêt des consommateurs en les empêchant de comparer clairement les produits.

Pendant ce temps, les consommateurs se sont organisés et une application de comparaison de produits à vu le jour: Yuka. Cette application propose aux utilisateurs de scanner les codes-barres des produits avec leur smartphone ce qui leur permet d’obtenir une note sur 100 pour l’aliment. Cette note se base à 60% sur le nutritionniste-score, à 30% sur les additifs et a 10% sur le caractère biologique ou non du produit.

 

Sources :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/05/11/alimentation-le-nutri-score-peine-a-s-imposer_5297581_3234.html

https://www.santepubliquefrance.fr/Sante-publique-France/Nutri-Score

http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Comment-manger-mieux/Comprendre-les-infos-nutritionnelles2/Le-Nutri-Score-l-information-nutritionnelle-en-un-coup-d-oeil?gclid=CjwKCAjw_tTXBRBsEiwArqXyMggSmOmErZWUtFQ2NL15eM-yt3BGSEsI7F_dxIjBHrWsHkBelcY81xoC08QQAvD_BwE

https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/etiquetage-nutritionnel-pourquoi-le-nutri-score-peine-a-s-etendre-sur-tous-les-emballages_2741089.html

Laisser un commentaire