Depuis Aristote, on préconise de rire au moins 10 minutes par jour, toutefois dans les années 40 on riait en moyenne 20 minutes quotidiennes, contre 6 minutes à la fin des années 80, et seulement 1 minute au 21ème siècle.

Pourtant, 3 minutes de rire par jour équivaudraient à 15 minutes d’exercice physique intense, et un fou rire à 10 minutes de relaxation.

Le rire trouve son origine par une stimulation psychique ou physique, qui va tout d’abord être traitée par la partie consciente de notre cerveau (le cortex cérébral) où sont élaborés la pensée, les mouvements volontaires, la sensibilité…

Ensuite, les influx nerveux seront interceptés par le centre cortical du rire, puis vont interagir avec la partie inconsciente de notre cerveau (système limbique) ayant pour fonction de réguler les émotions et le comportement, commandant donc le type de réponse attendue et son intensité allant du rire discret au fou rire éclatant.
Le système limbique est également capable de déconnecter le cortex cérébral d’où le fait que le rire soit incontrôlable et parfois inexplicable.

En parallèle une interaction avec l’hypothalamus, au cœur du cerveau (permettant la régulation de grandes fonctions comme la faim, la soif, le sommeil ou la température du corps mais également le comportement sexuel et les émotions), qui en envoyant un message à l’hypophyse (glande sécrétant des hormones dans le sang) lui ordonne de libérer des endorphines (substances chimiques naturelles dites hormones du plaisir réduisant l’anxiété) qui ralentissent la respiration et agissent sur la douleur.

L’hypophyse envoie également des influx au système nerveux responsable des fonctions automatiques (le système nerveux autonome) qui contrôle alors notamment le muscle cardiaque (augmentation puis ralentissement du rythme cardiaque), les glandes lacrymales (sécrétion de larmes), les artères et les bronches (dilatation des muscles lisses) et la vessie (contraction)…

Le rire a donc comme bienfaits :

  • -d’être anti stress par le relâchement musculaire du corps (relaxation),
  • -de protéger contre l’infarctus du myocarde,
  • -d’être antalgique,
  • -d’augmenter la bonne humeur, de diminuer l’hostilité, la colère… et tout le monde sait que le moral influe sur l’évolution des maladies.

Mais ATTENTION, si l’humour est trop sarcastique, son sens peut en être « altéré ». Il faut bien avoir conscience que l’humour est culturel, il n’est donc pas partout le même dans le monde et une personne peut ne pas nous amuser du tout, alors qu’elle est persuadée d’être drôle.

En revanche, le rire est universel, bénéfique et un acte de liberté totale.

Le rire a donc inévitablement des répercussions bénéfiques pour la santé, il est indispensable pour une bonne santé sociale toutes générations confondues (partage de bienveillance), il ouvre les cœurs et nous rapproche les uns des autres, alors aucune contre-indication ni aucun risque de surdosage : laissons nous envahir !

Soucre image:

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fpixabay.com%2Fstatic%2Fuploads%2Fphoto%2F2012%2F11%2F21%2F16%2F24%2Fdoor-sign-66880_640.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fpixabay.com%2Ffr%2Fpanneau-de-porte-panneau-d-affichage-66880%2F&h=480&w=640&tbnid=yhmslS4oQRUIsM%3A&zoom=1&docid=4kCutzQokGvptM&ei=peO2VLTGL8zPaO6ugYAK&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=738&page=1&start=0&ndsp=20&ved=0CEQQrQMwDA

 

Sources:

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/stress/prevention-stress-rire/rire-est-il-bon-pour-sante

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/le-rire-bon-remede-pour-preserver-la-sante-28-02-2013-2608591.php

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/07/30/le-fou-rire-qui-a-secoue-la-tanzanie-pendant-six-mois_4464810_1650684.html

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/toutes-les-questions-sante/2012/?tx_equestionreponse_pi1=2072&tx_equestionreponse_pi1[action]=show&tx_equestionreponse_pi1[controller]=Question&cHash=53269815d2ad94424dbee31c27ebabdb

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/2219997/rire-de-soi-quelle-therapie-#.VLbSLslJxNQ

http://www.ouest-france.fr/les-mecanismes-du-rire-explique-1626059

Laisser un commentaire