legal computer judge concept, cyber gavel,3D illustration

La science-fiction l’avait mainte et mainte fois mis-en-scène, c’est désormais une réalité : une intelligence artificielle (IA) est désormais capable de poser un diagnostique juste sans aucune aide humaine, sur la rétinopathie diabétique.

Qu’est ce que la rétinopathie diabétique ?

La rétinopathie diabétique est une grave complication du diabète, touchant 50% des patients ayant un diabète de type 2 (maladie caractérisée par un taux trop élevé de sucre dans le sang). En effet, l’excès de sucre dans le sang tend à fragiliser la paroi des vaisseaux sanguins qui irriguent la rétine. Une fragilité qui peut conduire à l’éclatement de ces vaisseaux rétiniens et donc provoquer une cécité complète s’il n’y a pas de traitement. Or, seulement la moitié des diabétiques consultent un ophtalmologue tous les ans. Pour palier à ce problème et donc améliorer les conditions de vie des diabétiques en détectant plus précocement le risque de rétinopathie, les scientifiques ont mis au point une IA capable de détecter cette maladie.

Les enjeux de cette super IA ?

Son petit nom, IDx-DR est synonyme d’espoir et d’avancée dans la recherche. En effet, il s’agit du premier dispositif d’intelligence artificielle à avoir une autorisation de mise sur le marché (AMM) officielle de la part de la Food and Drug Administration(FDA), qui est l’agence de la santé américaine, le 11 avril 2018. En effet, la FDA s’est basée sur une étude portant sur 900 patients et réalisée dans 10 centres de santé : 87,4 % de réussite sur les diagnostics positifs et 89,5 % sur ceux négatifs.

IDx-DR est un logiciel informatique utilisant un algorithme d’intelligence artificielle pour analyser les images des yeux capturés par une caméra rétinienne dans le cadre d’un dépistage précoce de la rétinopathie diabétique. D’après la FDA, « Le IDx-DR est le premier système autorisé à la commercialisation qui fournit une décision de dépistage sans qu’un clinicien interprète aussi l’image ou les résultats, ce qui le rend utilisable par des professionnels de santé qui ne sont normalement pas impliqués dans les soins oculaires ». En effet, le programme va ensuite fournir deux options : soit le fond de l’œil représente des anomalies et dans ce cas IDx-DR va recommander d’adresser le patient à un ophtalmologue, soit l’analyse ne révèle pas d’anomalies. L’examen est donc reproduit un an plus tard.

 Les atouts d’un diagnostique posé par une IA 

Une mise en place généralisé de cette IA permettrait une meilleure organisation des soins (permettrait de faciliter l’accès aux soins avec des dispositifs numériques). Une autonomie totale : pas besoin d’un clinicien pour analyser les images (permet d’être utilisé par des infirmières ou des médecins non spécialisés). Décharger les spécialistes et réduire les délais d’obtention d’une consultation.

 Les limites de l’IA 

Celle-ci peut pas être utilisée sur tous les patients (décisions des autorités sanitaires et concernant les femmes enceintes, les patients ayant bénéficié d’un traitement au laser et les patients souffrant d’une perte de vision persistante). Le médecin garde toujours la main sur le diagnostic final et la délivrance d’un traitement si nécessaire

 Les projets futurs suite à cette IA

Le marché mondial représente 11 milliards de dollars en 2024 et connait une croissance annuelle de 7%, Google souhaite faire de l’analyse de dossiers médicaux et de l’aide au diagnostic (deepmind heath project). Watson d’IBM, quant à lui, souhaite réaliser à terme des diagnostics et délivrer des conseils de traitement en cancérologie

La technologie fait rêver et permet de développer grands nombres d’idées quelque soit le domaine, mais une question essentielle reste toutefois en suspens :

Si la machine se trompe, qui sera responsable ?

Sources :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/une-intelligence-artificielle-autorisee-a-poser-des-diagnostics_123082

https://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/diabete/aux-etats-unis-une-intelligence-artificielle-peut-desormais-faire-des-diagnostics-medicaux-625395

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/25265-Aux-Etats-Unis-intelligence-artificielle-autorisee-etablir-diagnostics-medicaux

https://fr.news.yahoo.com/intelligence-artificielle-habilit%C3%A9e-%C3%A0-%C3%A9tablir-diagnostic-m%C3%A9dical-%C3%A9tats-170245396.html

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/04/13/32001-20180413ARTFIG00296-une-intelligence-artificielle-habilitee-a-etablir-un-diagnostic-medical-aux-etats-unis.php#xtor=AL-201

 

Laisser un commentaire