Accueil Epidémiologie Compter ses grains de beauté sur le bras droit pour dépister le...

Compter ses grains de beauté sur le bras droit pour dépister le cancer

909
0

Une étude clinique récente menée au Royaume-Uni a démontré que compter les grains de beauté présents sur le bras droit était un nouveau moyen de diagnostic clinique rapide et facile pour évaluer les risques de cancer de la peau.

« Nous avons démontré que compter plus de onze grains de beauté sur le bras droit était associé avec un risque significatif d’avoir au total plus de 100 grains de beautés ce qui, en soi, est un indicateur fort du risque de mélanome » concluait une étude publiée dans le British Journal of Dermatology.

Grains de beauté et cancer

Les névus sont des petites taches généralement de forme circulaire ou ovale, situées majoritairement sur le dessus de la peau. Ils apparaissent chez l’humain durant les vingt à trente premières années de sa vie, et peuvent évoluer au cours du temps (forme, couleur, texture).

20 à 40 % des cancers de la peau ou mélanomes sont provoqués par des mélanomes déjà existants sur le corps. Plus ces névus sont présents sur le corps, plus le risque de mélanome augmente

« Si vous avez plus de 100 grains de beauté sur le corps et que vous êtes blanc, votre risque est quintuplé, voir sextuplé »

a commenté le principal investigateur de l’étude, le Dr Simone Ribero (Département de recherche sur les jumeaux et d’épidémiologie génétique, King’s College, Londres, Royaume-Uni).

Cette corrélation entre nombre de grains de beauté et cancer à été démontrée scientifiquement.Compter les grains de beauté sur l’ensemble du corps permettrait donc d’évaluer le risque de mélonome.
Par contre, les compter  sur l’ensemble le corps nécessite un long et fastidieux examen médical.

Dermatoscope1

 

Pourquoi les compter sur le bras droit?

Une première étude réalisée sur des jumelles au Royaume Uni  (étude Twins UK) incluant un examen dermatologique minutieux constituant à compter le nombre les grains de beauté sur dix sept parties du corps, à tout d’abord démontré que les parties du corps les plus prédictives pour évaluer le nombre total de grains de beauté d’une personne sont les jambes et les bras.

Une nouvelle étude cas contrôle menée au Royaume Uni, a confirmé cette théorie. Après un ajustement de l’analyse statistique sur différents facteurs qui sont l’âge, le poids, la taille et le sexe du sujet étudié, le résultat de l’analyse statistique est que le bras droit est la partie du corps la plus prédictive.

Le diagnostique

Si on dénombre plus de dix grains de beauté sur le bras droit, le nombre de mélanome est multiplié par 10.

Les personnes concernées sont fortement incitées à se faire dépister et à avoir un suivi dermatologique régulier.

Comme seulement 20 à 40 % des cancers de la peau sont causés par les névus, toutes autre modification détectée sur de la peau comme l’apparition d’une tâche ou sa déformation doit faire l’objet d’un suivi.

La méthode d’autosurveillance (ou méthode ABCDE)des grains de beauté permet de détecter l’apparition d’un mélanome:

A comme Asymétrie.
B comme Bords irréguliers.
C comme Couleur non homogène.
D comme Diamètre.
E comme Évolution.


Sources

medscape.fr

lexpress.fr

e-sante.fr


Image :

pixabay.com

wikimedia.org

Articles consultés le 3Nov2015.

Laisser un commentaire