Home Epidémiologie Ces cancers que nous pourrions éviter

Ces cancers que nous pourrions éviter

173
1

L’institut National du Cancer (INCa) estime que les français sous estiment le rôle des facteurs de risques liés à la survenue du cancer : analyse de la situation.

“40% DES CAS DE CANCERS ET 35% DES DÉCÈS dûs à un CANCER POURRAIENT ÊTRE ÉVITÉS PAR UNE MODIFICATION DE NOS MODES DE VIE ET DE NOS COMPORTEMENTS”

Constat

Chaque année environ 85 000 hommes et 63 000 femmes décèdent des suites d’un cancer, ce qui en fait la première cause de mortalité en France.

Il est donc important de prendre conscience des facteurs de risques influant sur le développement de cancers pour adapter nos modes de vie et nos comportements.

Etude des facteurs de risques évitables

Les principaux facteurs de risques du cancer, par ordre d’importance, sont :

  1. Le tabagisme (actif ou passif)
  2. Une mauvaise alimentation (consommation excessive de viande rouge, de graisses, consommation insuffisante de fruits et de légumes)
  3. La consommation d’alcool
  4. L’exposition professionnelle à des substances toxiques
  5. Les infections causées par exemple par des virus ou des parasites
  6. Le manque d’exercice physique
  7. Le rayonnement ultraviolet
  8. Le surpoids / l’obésité
  9. La pollution environnementale

Le facteur de risque évitable qui génère le plus de décès liés au cancer en France est le tabagisme.

La population française doit prendre conscience qu’elle peut influer sur l’apparition des cancers en connaissant ces facteurs de risques évitables. En effet, comme le souligne, le directeur du pôle Santé publique et soins de l’INCa, Jérôme Vigier : « Les Français ont tendance à surévaluer les facteurs de risques génétiques de transmission héréditaire alors qu’ils ne représentent que 10% du nombre de cas. Même chose pour les facteurs environnementaux. Et au contraire, ils sous-estiment ceux liés aux comportements sur lesquels ils ont vraiment la possibilité d’agir“.

“Si nous continuons ainsi le nombre de nouveaux cas de cancers devrait augmenter de 70% environ au cours des deux prochaines décennies”

Faire de la prévention plutôt que de la guérisson

Il existe, en France, plusieurs actions mises en place pour diminuer les facteurs de risques évitables comme le tabagisme ou une mauvaise alimentation.

Ainsi des campagnes de santé publique sont orchestrées par les autorités comme des spots publicitaires, des phrases chocs ou des recommandations telles que “l’abus d’alcool est dangereux pour la santé” ou “mangez 5 fruits et légumes par jours”.

La pratique régulière d’un exercice physique et le maintien d’un poids corporel normal reste également un moyen très efficace pour garder une bonne santé et limiter les risques de développement d’un cancer.

Il est recommandé de manger équilibré, de faire du sport aussi régulièrement que votre emploi du temps vous le permet, de se protéger pendant vos rapports sexuels, de respirer de temps en temps l’air moins pollué en sortant de la ville.

Il est toujours temps d’agir. Un cancer peut se développer des dizaines d’années après l’exposition aux facteurs de risques. Nous devons tous garder en tête que les cancers sont des maladies multifactorielles et qu’aucun cas n’est identique. En médecine, pas plus qu’ailleurs, la boule de cristal n’existe pas.

Pour savoir si vous êtes exposé aux facteurs de risques vous pouvez réaliser ce test, réaliser par l’INCa :
“Le test, 3 minutes pour faire le point”


Sources :

Organisation Mondiale de la Santé

Organisation Mondiale de la Santé (2)

L’ Express

Image :

La Presse Galactique

articles consultés le 28 Sept. 2015


*Un facteur de risque est caractérisé par l’augmentation de la probabilité de développer une maladie ou de souffrir d’un traumatisme chez un sujet.

1 COMMENT

  1. Ce soir (27 Octobre 2015), sur France 2, Michel Cymes et Adriana Karembeu apprennent que manger équilibré permet de réduire de 35 % les risques de cancer et de vivre environ dix ans de plus.

    L’émission se nomme “Les pouvoirs extraordinaires du corps humain”

Laisser un commentaire