Accueil Epidémiologie AVC : Attention au changement de température brutal

AVC : Attention au changement de température brutal

0
1412

Qu’est-ce qu’un AVC ?

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin bouché. Les cellules du cerveau ne reçoivent plus l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. Sur Terre, toutes les 5 secondes, une personne aurait ce type d’attaque.

Résultats des études

Ce sujet à fait l’objet de plusieurs études. Une étude américaine, une étude allemande et une étude taiwanaise ont publié leurs résultats, et toutes arrivent à la même conclusion : le changement de température brutal et l’humidité augmenteraient les risques d’avoir une attaque cérébrale.

Le Dr Tze-Fan Chao et son équipe de l’Université de Taiwan ont mené leur étude auprès d’une large cohorte de 290 000 patients présentant une fibrillation atriale. La fibrillation atriale est une maladie cardiaque qui accélère le rythme du cœur et le fait battre de manière irrégulière. Son apparition est favorisée par certains troubles cardiaques préexistants, des affections hormonales ou rénales, l’obésité et le diabète. Ce trouble du rythme cardiaque qui frappe notamment les plus de 65 ans, est une des causes majeures à l’origine des accidents vasculaires cérébraux. Les scientifiques ont collecté les données météorologiques de six régions de Taiwan entre 2000 et 2011. Après avoir fait le lien entre les données météorologiques et les données de suivi des patients, ils ont constaté près de 35 000 victimes par AVC. La fréquence de cet événement cardiovasculaire est bien plus élevée au cours des mois d’hiver où la température est la plus faible. Le risque serait ainsi augmenté de 19% par rapport à l’été et de 10% en comparaison avec le printemps. En revanche aucune différence notable n’a été observée avec la saison automnale.

Selon l’étude allemande, réalisée par les chercheurs de l’université Jena University Hospital de Thuringe, le froid extérieur augmenterait jusqu’à 30% le risque d’accident cérébral. Les chercheurs ont examiné 1700 personnes qui sont entrés à l’hôpital dans la ville de Iéna, en Allemagne. Ils ont ensuite comparé les bulletins météorologiques trois jours avant l’arrivée de chaque malade à l’hôpital pour observer s’il y avait eu des changements notables dans les conditions climatiques.

La même étude a été menée en Amérique sur 140 000 patients hospitalisés à la suite d’un AVC. Après neutralisation de facteurs comme l’âge, le sexe et les antécédents médicaux, il s’avère que des baisses brutales de température d’un jour à l’autre et des hausses importantes du taux d’humidité sont associées à un risque significativement accru de souffrir d’un AVC.

Les scientifiques ont conclu que le froid avait tendance à compliquer la circulation sanguine et donc à favoriser l’apparition de caillots pouvant rapidement boucher les canaux irriguant le cerveau des patients. En période de grand froid, notre organisme réagirait pour se protéger en entraînant mécaniquement une augmentation de la pression artérielle. Ce phénomène augmenterait les risques de rupture des plaques d’athérome (dépôt graisseux sur les parois des artères).

Voici les symptômes d’un AVC qui doivent être surveillés :

  • un engourdissement du visage : impossibilité de sourire, la lèvre est tombante d’un côté
  • une perte de force ou un engourdissement du membre supérieur (impossibilité de lever le bras)
  • un trouble de la parole : difficulté à parler ou à répéter une phrase
  • une difficulté à comprendre son interlocuteur
  • un engourdissement ou une faiblesse de la jambe
  • une perte soudaine de l’équilibre : instabilité en marchant, comme en cas d’ivresse
  • un mal de tête intense, brutal et inhabituel
  • un problème de vision, même temporaire : perte de la vue d’un œil ou vision double

Sources :

metronews.fr

ladepeche.fr

informationhospitaliere.com

Crédit image: torange-fr.com

Articles consultés le 01 Février 2016

Aucun commentaire

Laisser un commentaire