La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui produit une détérioration progressive des facultés cognitives et de la mémoire. Au cours du temps, la personne atteinte a de plus en plus de difficultés à mémoriser les événements, à reconnaître les objets et les visages, à se rappeler la signification des mots…etc.

Aujourd’hui, il n’existe pas encore de traitement médical qui pourrait retarder et annuler cette affection. Mais si un remède miracle n’est pas à l’ordre du jour, les laboratoires américains Eli Lilly assurent avoir obtenu des résultats prometteurs pour un traitement expérimental. Il s’agit d’un médicament, le solanézumab qui pourrait retarder l’avancement de cette dégénérescence mentale.

Le solanézumab ralenti la progression de la maladie

Les chercheurs ont réalisé un essai clinique pendant un an et demi. En effet ils ont administré à 2000 patients du solanezumab. Les résultats ont montré que si le médicament était administré à un stade suffisamment précoce de la maladie, il permettait à 34% de ralentir la détérioration mentale des patients, et de 18% de ralentir leur perte de capacités à exécuter leurs tâches quotidiennes.

«Ces données suggèrent fortement que le fait de cibler les malades aux premiers stades de la maladie avec ces anticorps est la meilleure façon de ralentir Alzheimer» explique le Dr Doug Brown, directeur de recherche à l’Alzheimer’s Society au Royaume-Uni.

Une lueur d’espoir dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer.

Si le médicament continue à montrer de tels résultats au cours des prochaines années, il pourrait devenir le premier médicament à ralentir les symptômes de cette dégénérescence neurologique irréversible.

« L’une des premières choses qui a été découverte sur la maladie d’Alzheimer, c’est que les personnes atteintes de la maladie accumulent une protéine appelée amyloïde. Ceci suggère que si nous traitons cette accumulation d’amyloïde, nous pouvons la réduire et ralentir alors l’évolution de la maladie. » Explique William Thies Scientifique à l’Association Alzheimer

Dans le monde, 36 millions de personnes sont atteintes d’Alzheimer. Il faut réagir plus vite car le nombre risque d’atteindre 65,7 millions en 2030 si aucun remède n’est découvert.

Sources:

topsante.com

pourquoidocteur.fr

passeportsante.net

image

Laisser un commentaire