Accueil Epidémiologie Les bienfaits de la médecine traditionnelle coréenne

    Les bienfaits de la médecine traditionnelle coréenne

    0

    La revue Nature publiait en Janvier 2018 les résultats d’une étude menée l’année dernière chez les patients ayant souffert d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ischémique.

    Contexte

    Cette étude rétrospective a pris pour cohorte un échantillon national provenant de la base de données de l’Assurance Maladie du pays (National Health Insurance Service) entre 2010 et 2013. Les variables socio-économiques, les comorbidités ainsi que la gravité de leur(s) crise(s) ont été prises en compte pour évaluer concrètement l’impact des traitements adjuvants traditionnels coréens. Les chercheurs ont tenté d’évaluer la mortalité et la propension de réadmission des patients en phase post-traumatique.

    Les résultats ont montré que les patients ayant été traités par médecine coréenne avaient un taux de mortalité globale post-choc significativement plus bas que ceux qui n’en ont pas reçu. Cependant, la baisse du taux de réadmission en établissement de santé grâce à ces traitements traditionnels n’a pas pu être statistiquement démontrée.

    Les données de plus d’un million de patients ont été analysés pour l’étude – soit 2% de la population sud-coréenne. Leurs données ont été anomymisées par liste aléatoire et, pour cette raison, aucun consentement n’a été récolté. Seuls les patients ayant été transférés après leur choc ischémique vers un centre spécialisé en médecine traditionnelle ont été inclus.

     

    Analyse

    La distributions respectives des variables comme le sexe, l’âge, le statut économique, les comorbidités, la durée de séjour, les interventions médicales, ont été étudiées grâce à des tests de Khi², séparant les patients avec et sans traitements de médecine coréenne.

    La méthode Kaplan-Meier a été appliquée pour analyse la mortalité globale et le taux de réadmission a été étudiée grâce à la courbe des hasards cumulés(«cumulative hazard curve »). Ces deux indicateurs ont également été analysés conjointement par une courbe de Kaplan-Meier ou les patients été répartis en sous-groupes selon leur durée de séjour à l’hôpital après leur choc. Pour ce faire, les statisticiens ont utilisés 4 packages du logiciel R.

    Par “traitements de médecine traditionnelle coréenne”, on entend au minimum 3 traitements parmi : l’acuponcture, l’électro-acuponcture, la moxibustion (stimulation par la chaleur de points d’acuponcture), les ventouses ou des compositions à base d’herbes. Il est important de noter que seuls les patients ayant eu un AVC de sévérité “légère” à “modérément grave” ont été inclus dans l’étude. C’est pourquoi ces résultats sont à prendre avec précautions.

    Discussion

    Le mécanisme responsable de la baisse de mortalité chez les patients ayant une thérapie de médecine coréenne reste méconnu. Des études antérieures avaient suggéré un effet de l’acuponcture sur la circulation sanguine de même que l’electro-acuponcture sur la gravité des AVC par la régulation du système endocannabinoïde. Malheureusement, aucune de ces théories n’a vraiment pu être prouvée. Les herbes, elles, auraient un effet anti-inflammatoire sur le système nerveux, anti-épileptique, anti-hypertensifs.

    Pour conclure, cette étude atteste de l’efficacité des traitements de médecine traditionnelle coréenne telles que l’acuponcture et les herbes médicinales lorsqu’ils sont combinés aux soins habituels post-traumatiques. Il est nécessaire de poursuivre la recherche en vue de confirmer l’effet à long terme de ces thérapies sur la survie des patients et le risque de récidive.

    Documentation

    L’article de Nature, ou vous trouverez les tables de résultats :

    https://www.nature.com/articles/s41598-018-19841-w

     

    Pour davantage d’informations sur la médecine traditionnelle coréenne:

    http://www.grancher.com/bibliotheque/documents/9782733913628.pdf

    Si la moxibution vous fascine :
    https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/MedecineChinoise/outils_moxas.aspx

    Laisser un commentaire