Accueil Données hospitalières Le travail de nuit : source de danger pour la santé

Le travail de nuit : source de danger pour la santé

0

Depuis 1998, une étude a été portée sur l’état de santé des personnes travaillant de nuit. Cette étude se porte sur 75 000 infirmières américaines pendant 22 ans. En effet, les chercheurs admettent que le travail de nuit exercé pendant plus de 5 ans nuirait à la santé. Il aurait un impact sur le système cardiovasculaire et sur les poumons. Cela augmenterait donc le risque de mortalité.

Comment se caractérise le travail de nuit ?

Le travail de nuit se définit comme un travail effectué entre 21h et 6h. Il existe plusieurs modalités. On considère donc comme travailleur de nuit :

  • un salarié qui effectue, au moins 3 heures de travail de nuit, 2 fois par semaine
  • un salarié qui effectue au cours d’une période donnée, un nombre minimal d’heures de nuit
  • un salarié qui effectue 270 heures de travail de nuit dans une période de 12 mois consécutifs.

De plus, au bout de la quinzième année, le travail de nuit augmenterait de 25% le risque d’avoir un cancer du poumon.

Explication de l’étude :

Tout d’abord, l’étude avait un échantillon de 85 000 infirmières. Cependant, certaines possédaient déjà des maladies ou des cancers c’est pour cela qu’ils ont retiré 10 000 personnes pour cause de résultats corrompus. Ensuite, durant les vingt-deux années, les chercheurs ont regardé les effets du travail de nuit sur la santé. Elles étaient considérées de nuit quand elles exerçaient leurs professions au moins trois nuits par mois en plus des journées. Ils ont alors concluent qu’au bout de la cinquième année une hausse d’environ 11% de la mortalité s’est montré. La cause de cette mortalité serait due, plus particulièrement, au problème cardio-vasculaire. De plus, au bout de la quinzième année, le travail de nuit augmenterait de 25% le risque d’avoir un cancer du poumon.

Les causes :

D’après les auteurs de cette étude, plusieurs mécanismes biologiques seraient à l’origine de cette surmortalité du travail de nuit : « une activation du système nerveux autonome (chargé de fonctions automatiques du corps), un état inflammatoire accru, des modifications du métabolisme lipidique et glucidique et une modification subséquente du risque d’athérosclérose».

Pour conclure, le travail de nuit a donc un effet néfaste sur la santé puisque notre sommeil joue un rôle important sur notre système cardio-vasculaire.

Sources :

http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/signes-d-alerte/le-travail-de-nuit-augmente-les-risques-de-mourir-prematurement-75229

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/01/06/23230-surmortalite-liee-travail-nuit

http://www.20minutes.fr/sante/1511911-20150107-travail-nuit-augmente-risques-mortalite

http://www.ajpmonline.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Travail_de_nuit

Source image :

http://blog.ig-conseils.com/wp/wp-content/uploads/2013/03/Travail-de-nuit-et-l%C3%A9galit%C3%A9.jpg

Laisser un commentaire